Le danseur de la paix Ahmad Joudeh, de Palmyre à Coucy-Le-Château

Par Thibaut VERRIER | 

 

Le célèbre danseur de la paix proposera le 8 mai trois représentations sur les murs du château de Coucy, un clin d’œil à sa prestation dans les ruines de Palmyre en Syrie.

Ahmad Joudeh, celui que l’on surnomme « le Billy Elliot syrien », et qui s’est rendu célèbre au monde entier en dansant au péril de sa vie dans les ruines de Palmyre et de Damas, sera le 8 mai à Coucy-le-Château.

Le danseur-chorégraphe, qui prône la paix à travers son art, viendra participer à un événementiel intitulé « Notre Patrie c’est l’art  ! ». Une manifestation organisée par l’Association pour la protection de l’environnement et la promotion des arts et de la culture (APEPAC), qui a «  pour but de sensibiliser les publics à la destruction du patrimoine architectural mondial  », explique la structure des Hauts-de-France.

Pour cela, l’APEPAC pourra s’appuyer sur la Région, le Département, les Monuments nationaux, la commission nationale française pour l’Unesco, la fondation du Grand-orient de France et la mairie de Coucy.

Deux jours de réflexion, de musique et de danse

Les festivités démarreront le 7 mai par une série d’animations culturelles et des temps d’échanges.

À 18 h 30, à la tour Quarrée, rue Truande, le public pourra assister à une performance alliant musique et arts plastiques de Frédéric Volanti, pianiste (œuvres de Debussy) et de Yosra Mojtahedi, artiste-peintre. Une participation aux frais de 12 euros sera demandée. Ensuite, à 20 h 30, Philippe Foussier, journaliste parlementaire et Grand maître du Grand orient de France, proposera une conférence.

Mardi 8 mai, des visites, par groupes et sur rendez-vous, de la tour Quarrée (10 h 30) et de l’église Saint-Sauveur (14 h 30 à 17 heures) seront organisées. Durant les visites du lieu de culte, des concerts avec des artistes des environs, des Hauts-de-France ou de jeunes talents étrangers (Maroc, Arménie, Mexique…) auront lieu.

Enfin, en soirée, trois séances (20 h 30, 21 h 40 et 23 h 30), sous formes de parcours musique/danse dans Coucy (par groupes) ou présentation de créations chant/musique/danse par des artistes régionaux et internationaux, seront mises en place.

Sur le site du château, on retrouvera des artistes français, arméniens, croates et syrien. Ahmad Joudeh réalisera une chorégraphie sur les murs du château, comme un rappel à ses danses dans les ruines de Palmyre. Une performance accompagnée de projections de lumières et de vidéos sur des volumes pour créer des effets visuels étonnants. Le spectacle d’Ahmad Joudeh est au tarif de 20 euros par personne (gratuit pour les moins de 18 ans). Réservation auprès de l’APEPAC au 06 88 59 74 32.

Les commentaires sont fermés